Un site de passionnés pour les alcools bretons

Les différentes catégories de chouchen

Lambig, cidres et chouchen bretons sont l'objet de différents procédés d'élaboration

Le mot « chouchen » n’est autre que la traduction bretonne du terme « hydromel ». Dès lors, on le rapproche la classification réglementaire de l’hydromel décrite par les douanes françaises qu’on trouve écrite comme suit :  « provenant exclusivement de la fermentation d’une solution de miel dans de l’eau potable ».

Les secrets pour déguster un chouchen

Les secrets pour déguster un bon chouchen en Bretagne

Malgré sa réputation d’assommer ses buveurs, il est important de savoir que le chouchen ne titre en réalité qu’entre 11 et 14 degrés. Les processus d’aujourd’hui n’étant plus ceux d’autrefois, vous n’avez désormais plus aucun risque de retrouver quelque résidu de venin d’abeille qui vous aurait fait tomber à la renverse !